News

En Marche Hérault

2 days 23 hours ago

En Marche Hérault shared an event.

L’ÉGALITÉ Femmes Hommes: c’est LA cause nationale!
Notre Président l’a dit !
Profitons que les Pouvoirs Publics reconnaissent le sexisme comme un problème national pour légitimer notre lutte pour l’Egalite Femmes / Hommes.
Un des objectifs de cet Atelier est de faire le relais entre tous les groupes et associations qui œuvrent pour l’égalité des femmes par rapport aux hommes dans le travail, la famille, la rue.
Être le relais, ce n’est pas se substituer. Chaque association ou groupe a développé une idéologie, une spécificité, qui est son ADN.
Mais dans le combat contre le patriarcat, soyons solidaires.
La solidarité féminine est le ciment qui unira chaque pierre posée pour bâtir un monde où les filles seront les égales des garçons dès la naissance.
Des lois existent, elles vont être améliorées. Mais la loi est si facile à contourner s’il n’y a pas la conscience collective qui la soutient.
Œuvrons dans l’union des unes et des autres.
Réfléchissons les unes avec les autres.
Les hommes sont les bienvenus car l’équation de l’égalité commence dans la relation d’un homme et d’une femme.
Chacune et chacun avons besoin de remettre en question des millénaires d’aprioris.
Sur le chemin de l’égalité, si nous croisons des drames, trouver les solutions sera notre action dans le quotidien.

Nous vous proposons de nous occuper en priorité au problème le plus grave : Les Femmes SDF. Pour une femme, se retrouver à la rue, c’est gravissime. Plus une femme est dans la fragilité, plus elle est en danger.
Quelle action entreprendre ?
On pourrait créer un questionnaire en direction des centres d’aide. Et un autre questionnaire en direction des femmes qui y vont.
Créer des groupes de 2 ou 3 pour aller questionner, enquêter les abris de nuit, les maraudes, les assistantes sociales…
Le but serait de faire un rapport aux autorités municipales, départementales et nationales, afin de pointer ce qui va bien, ce qu’il faudrait changer, et ce qu’il faudrait faire.
Les Sans Domiciles Fixes, femmes ou hommes, sont en rupture familiale, sociale, amicale. Pour en arriver là, il faut avoir épuisé tous les moyens pour vivre et dormir à l’abri, dans la famille, ou chez des amis.
Dans la rue, c’est la loi du plus fort, plus que partout ailleurs. La désociabilisation est totale. C’est un monde à part. Plus longtemps elles seront restées dans la rue, plus difficile sera le retour à la vie sociale normale.
Pour être efficace et pragmatique, une chose saute aux yeux : Empêcher les femmes de se retrouver à la rue.

Quelques pistes :
 Lorsqu’une femme subit une violence conjugale, ne jamais la sortir de son appartement en laissant l’homme fautif dans l’appartement. Malheureusement c’est encore ce qui se passe. Cela rempli les centres de femmes qui ont subi des violences conjugales, qui sont prises en charge avec leurs enfants. Les hommes qui battent leur femme ne sont pas désociabilisés. Les femmes oui. Sortir d’un appartement pour aller en foyer d’hébergement, cela désociabilise. Si elles sont en danger, mettre l’homme violent en centre psychiatrique.
 Les femmes seules avec ou sans enfants qui ne peuvent plus payer leur loyer ne devraient jamais être mises hors de leur logement sans solution de rechange et sans suivi. La solution de rechange étant un appartement à prix réduit, pas un foyer d’hébergement. Sortir d’un appartement pour aller en foyer d’hébergement, cela désociabilise.
 Créer des brigades de femmes dans la police de sécurité du quotidien, pour repérer des femmes qui arriveraient dans la rue.
 Désengorger les centres d’hébergement de femmes qui ont subi des violences conjugales en les laissant chez elles. Cela fait de la place aux femmes qui sont déjà dans la rue depuis un certain temps.
 Créer des centres d’hébergement non mixtes pour les femmes SDF. Les hôtels ne sont pas sécurisés pour des femmes seules.

En Marche Hérault

3 days 5 hours ago

Troisième numéro du JTEM de l'Hérault, avec au sommaire :
▶️ Une action de terrain originale sur la thématique du harcèlement de rue
▶️ La conférence de presse de Patricia Mirallès
▶️ La cérémonie annuelle des voeux de la République En Marche Hérault au Mas de Saporta
▶️Les brèves de la semaine, les voeux des Marcheurs de l'Hérault et l’agenda des prochains évènements
#JournalTerritorial #JTEM34

En Marche Hérault

3 days 23 hours ago

Le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé officiellement ce mercredi à 13h30 la position du gouvernement quant au devenir du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Et c’est l’option de l’abandon qui a été choisie. Ce qu’il faut retenir de ce discours :

1️⃣ https://www.facebook.com/EnMarche/videos/910114989166704/

2️⃣ https://www.facebook.com/EnMarche/videos/910116345833235/

3️⃣ https://www.facebook.com/EnMarche/videos/910117752499761/

4️⃣ https://www.facebook.com/EnMarche/videos/910118952499641/

NDDL : « L’indécision des gouvernements successifs a laissé les partisans du projet et ses opposants s’affronter, se dresser les uns contre les autres. Nous aurions pu faire comme les autres : laisser le soin à nos successeurs de trancher le noeud gordien. » Édouard Philippe​

En Marche Hérault

5 days 6 hours ago

Nicolas DEMOULIN présentera ses voeux sur la 8 eme circonscription. ( le lieu vous sera communiqué ultérieurement ) Venez nombreux !

Nicolas DEMOULIN présentera ses voeux sur la 8 eme circonscription. ( le lieu vous sera communiqué ultérieurement ) Venez nombreux !